Betty Tembrasse

Shoot yourself / self portrait
weird old stuff 

weird old stuff 

l i v e   t h r o u g   t h i s 

If I could just hide
The sinner inside
And keep him denied
How sweet life would be
If I could be free
From the sinner in me

  c o n f u s i o n s

  c o n t u s i o n s

New Fashion Accessories 
New Fashion Accessories 

Il y a la tâche d’humidité sur le mur qui signe la porte d’entrée, de grands panneaux noirs pour cacher la lumière. 

Les colonnes de disques me parlent, leurs noms et leurs auteurs,elles me murmurent des mélodies oubliées. Tout est délicatement recouvert d’une couche de poussière et quand le soleil donne un coté vaporeux, léger un nuage met face a un décor comme plombé de cendres. 

De l’autre coté c’est différent, il y a de la vie, des gens qui bougent, allument des lumières ouvrent et ferment des volets, des rideaux, des fenêtres… Premier étage, quatre fenêtres, deux pots de fleurs. Deuxième étage, quatre fenêtres, rien. Troisième étage, quatre fenêtres, du linge et rien.

image

Déjà, un 15h16 après avoir raccroché, le 17h18 m’a décidée: je restes couchée car l’alignement des chiffre n’est pas bon. Chacun a son interprétation sur le sujet et les plus optimistes savent qu’il ne tient qu’a eux de tout remettre en ordre. Je ne suis pas convaincue et ce n’est que par manque de motivation.

Cette journée je la garde a l’horizontale.

"I work for free"

"I work for free"

"Bientôt, l’amusement"

"Bientôt, l’amusement"